Vendanges, bouteilles à saisir et pluies d’étoiles: Quelques nouvelles de nos vigneronnes

Tandis que le ballet des sécateurs bat encore son plein dans certaines régions, il touche à sa fin dans d’autres. Les actualités de nos vaillantes femmes du vin, quant à elles, sont dans une dynamique perpétuelle.
Chai Les Filles a fait un petit tour d’horizon des vigneronnes connectées pour récolter, à notre façon, les nouvelles d’août et de septembre.
Encore mieux, vous pourrez vous abonner directement aux pages Facebook de ces dernières en cliquant sur les images !

MAS CORIS

LIEN VERS LES « NOUVELLES » DE VÉRO SUR SON BLOG : https://mas-coris.com/2017/07/31/pour-une-nouvelle-cest-une-nouvelle/
Ultra dynamique et ultra connectée, Véronique Attard travaille sa vigne et laisse sa fantaisie s’exprimer sur son Blog. Cet été, si vous avez raté la nouvelle en plusieurs épisodes qui commençait par ces mots : « Il était nu. Comme un ver. Pas sous la douche ou un autre endroit ad’hoc, non, là, devant elle, dans ses vignes, un homme se baladait en tenue d’Adam ! » il est encore temps de se rattraper. Avec un joli verre !
CLOS DES NINES
Obladie et L’Orée reçoivent de nouveau les honneurs du Guide Hachette ! Suivez Isabelle Mangeart sur Facebook, des vins incontournables !
DOM D'ARCHIMBAUD
* DOMAINE D’ARCHIMBAUD : https://www.facebook.com/vinsarchimbaud/
Alors que Marie-Pierre Cabanes s’apprête à troquer la cagette contre la palette, on se replonge au début des vendanges à Saint-Saturnin-de-Lucian…
 
ENGARRANENGARRAN2l'engarran1
Pluie d’étoiles dans les guides et aux divers concours du vin, vendanges et visite à l’occasion des Journées du Patrimoine, beaucoup de « news » à Lavérune ! Diane Losfelt vous accueille dans les murs historiques du Château de l’Engarran en ce week end du 16 septembre. Cliquez pour en savoir plus !
IN VINHYS
Ça mijote dans les vignes entre terre et mer de Sonia Médard ! La marmite est pleine, armons-nous de patience avant de pouvoir vous livrer chez vous le millésime 2017 du Domaine In Vinhys !
CHÂTEAU ROUBINE
En Provence, les belles nouvelles sont labellisées BIO ! Voici la principale info à retenir pour la vigneronne du Château Roubine, Valérie Rousselle, qui a débuté ses vendanges le 23 août
LES FUSIONELS
Les belles grappes du terroir de Faugères sont en cours de ramassage par Arielle Demets. Les vendangeurs fusionnent avec les vignes pour un résultat optimal… ;-)
CLOS DE L'ANHEL
Sophie Guiraudon est passée sur France Inter chez Eric Delvaux ! Elle aurait aimé parler plus, mais ses vignes l’attendaient ! On réécoute par ici :) https://www.franceinter.fr/emissions/le-6-9/le-6-9-02-septembre-2017 
CHÂTEAU BEAUBOIS
Fanny Boyer-Molinié ne s’arrête jamais… The show must go on dans le Gard, pour cette vigneronne qui a la rareté d’apposer un label « Végane » sur ses bouteilles !
MAS SEREN
 
« Mon précieux… »… Emmanuelle Schoch soigne chaque grain car cette année la récolte est petite un peu partout en France et les Cévennes sont concernées aussi. Hâte de découvrir le résultat !
DOM DE MONTCY-CHEVERNY
Laura rêve dans les vignes de Cheverny… Terra Laura attend son millésime 2017 comme on attend un enfant en rêvant de voyage… à suivre !
CHÂTEAU SUAU
Blancheur immaculée, la beauté se trouve aussi dans les cuves, au Château Suau ! On salive à l’idée du nectar qui va les remplir… 
MAS THELEME
Un Carignan aussi vaillant que sa vigneronne, Fabienne Bruguière ! On se ne laisse pas faire, en Pic Saint-Loup : la grêle est passée par là l’an dernier, mais les pieds de vignes résistent et donnent un beau fruit à leur vigneronne !
SCHMITT&CARRER
Petite minime mignonne pour beaux grains gorgés de jus au Domaine Schmitt et Carrer ! C’est Victor qui fait les contrôles maturités, pendant qu’Anne-Cécile Carrer met les vendangeurs en place !
decalage
Ouh la la, grosse pression ! Seulement 800 bouteilles pour la cuvée 100% Carignan 2015 de Nathalie Delbez… ! On y court, on y vole… on espère en avoir, nous aussi !
 
Share Button

Pour encore plus de plaisir, découvrez avec quels vins associer les chocolats que vous dégusterez à Pâques

Qu’il soit blanc, au lait ou noir, pour réaliser un accord de qualité, il faut d’abord opter pour un vin doux qui  se mariera très bien avec le chocolat.

Accords-vins-chocolats-e1446647326990

Comme le vin, le cacao contient des tannins qui apportent de la puissance au chocolat. Pour le chocolat noir, l’accord avec le vin peut alors se jouer en harmonie, en servant un rouge tannique de la Vallée du Rhône comme la cuvée terroir du domaine de la camarette, ou au contraire en opposition, en le mariant avec un vin blanc doux et sucré ou un vin doux du Roussillon type Maury ou  Banyuls.

 

Le chocolat au lait contient du cacao et du lait. Ici, les vins doux naturels apporteraient trop de sucre et risqueraient de vous écœurer : préférez les vins blancs secs et tranchants, comme un gewurztraminer, un riesling bio du domaine carrer et schmitt ou un pinot Gris qui apporteraient une note de fraîcheur.

Le chocolat blanc, lui, ne contient que de la pâte de cacao. Il ne compte donc aucun tannin. Apportez un peu de fraicheur en le servant avec un vin banc frais d’Alsace.

Pourtant classique, le champagne est à éviter : trop sec et pas assez robuste.

Après tous ces conseils, faites vous plaisir !!!

Share Button

Le Beaujolais nouveau est-il forcement de la piquette ?

La dégustation du Beaujolais nouveau est rendue possible par deux facteurs. Une décision réglementaire prise en 1951 autorise le vente du vin « en primeur », sans devoir attendre le 15 décembre. En second lieu, les caractéristiques du cépage local, le gamay, offrent des vins qu’il est possible de consommer rapidement.

La date officielle du Beaujolais nouveau change chaque année jusqu’en 1967, où la décision est prise de fixer le 15 novembre, pour permettre aux viticulteurs d’harmoniser leur production. La date du troisième jeudi du mois pour déguster le Beaujolais nouveau est adoptée en 1985.

index

Le Beaujolais nouveau est-il de la piquette ? 

Malgré les opérations marketing, le Beaujolais nouveau a surtout fini par se voir accolé une image de vin de mauvaise qualité. Une réputation méritée ?

– Non ! Certains vignerons qui ont un vrai savoir-faire et du talent arrivent à faire des vins de qualité, même pour les vins nouveaux. Il n’y a aucune intervention vulgaire. Ni dans la vigne, encore moins dans la vinification. Le résultat, ce sont des vins frais, prêts à boire, avec un plaisir spontané et peu ou pas de sulfites.

Dans le vin de vigneron, on ne sent ni goût de banane ni de framboise. C’est du jus de raisin naturellement fermenté, avec des levures indigènes, qui donnent le goût… du raisin avant tout ! Après, on aura toujours des témoins aromatiques propres au cépage, le gamay, particulièrement sensibles lorsque le vin est mis depuis peu en bouteille.

Après ça, choisissez bien vos vignerons et bonne dégustation !

Share Button

Tour d’horizon des récoltes en France

Tous les vignobles français sont dans les starting-blocks pour les vendanges de septembre, mais les espoirs sont contrastés selon les régions. Voici un tour d’horizon des récoltes prévisibles de quelques régions viticoles de l’hexagone.

Vendanges11-2

Retour à un calendrier classique avec les zones les plus précoces de la partie méridionale de la vallée du Rhône qui vont commencer à récolter le raisin autour du 10 septembre tandis que les secteurs septentrionaux les plus tardifs débuteront les vendanges fin septembre.

« On retrouve le différentiel habituel d’une quinzaines de jours (entre les deux zones), l’année est classique à plus d’un titre », souligne  Françoise Dijon, responsable de l’Observatoire de la qualité et du vignoble pour Inter-Rhône, l’interprofession des vins de la vallée du Rhône. « Cet été on a été à l’abri, il n’y a pas eu d’accidents phytosanitaires ni climatiques », hormis un épisode de grêle sur les vignes de Tain-l’Hermitage (Drôme) en juin, ajoute-t-elle.

Les conditions climatiques sèches et chaudes pour la basse vallée du Rhône, mais sans pics de chaleur, ont été bénéfiques au vignoble qui présente « de beaux feuillages, des sorties de raisin régulières » avec néanmoins « quelques coulures sur le grenache en altitude dans les dentelles de Montmirail » (Vaucluse). Côté volume, les premiers prélèvements de maturité effectués laissent apparaître « des poids de baies très inférieurs par rapport à l’année dernière », mais les raisins sont encore en phase de maturité. Cependant, « si le phénomène de sécheresse se poursuit, ça peut impacter le volume à la baisse », souligne Françoise Dijon. Dans les vignobles septentrionaux, arrosés par des pluies régulières, « la charge est classique et confortable, sans excès, il n’y aura pas de petites récoltes. C’est plutôt bien », se réjouit l’oenologue.

 

LANGUEDOC

En Languedoc-Roussillon, le recul prévu est de 9 %. L’épisode de grêle a touché 2 000 hectares dans l’Hérault le 17 août a fait des dégâts considérables, au point ou certains vignerons avait vu la totalité de leur future récolte détruite, en l’espace de dix minutes. Dans cette région, la sécheresse actuelle pourrait aussi venir aggraver les choses : les vendanges qui ont démarré sur le Chardonnay et certains rosés laissent entrevoir des récoltes «en baisse de 30 à 40 %», a expliqué Jérôme Despey, président de la chambre d’agriculture de l’Hérault. Quant à la qualité du vin, «il est encore un peu tôt pour savoir», estime M. Despey, qui craint en revanche de voir certains viticulteurs faire face à de graves problème de trésorerie, peu d’entre eux ayant choisi d’assurer leur récolte.

CHAMPAGNE

L’Aisne se prépare avec anxiété. Au même titre que la Marne et l’Aube, 39 communes de l’Aisne se trouvent dans l’aire géographique de l’appellation Champagne et se tiennent donc prêtes pour les vendanges qui devraient démarrer aux alentours du 20 septembre. Environ 8.000 vendangeurs sont attendus pour travailler dans les 3.270 ha de vignes axonaises, selon les chiffres du Syndicat général des vignerons de la Champagne. La récolte s’annonce médiocre, l’Aisne n’ayant pas échappé aux aléas météorologiques de cette année. « Certains vignerons ont eu du gel au printemps puis de la grêle autour du 14 juillet, sans compter les gros écarts de température cet été », indique Isaline Sanches-Rego, exploitante viticole à Essômes-sur-Marne.

Après la prolifération du mildiou, les parcelles pourraient être touchées par la pourriture. « Nous sommes dans l’incertitude et tout va se jouer au dernier moment », admet-elle. Comme tous les vignerons champenois, les exploitants axonais pourront toutefois compenser leur mauvaise récolte en puisant dans leur réserve constituée de vin issu des récoltes précédentes.

BORDEAUX

Tous les signaux sont au vert. « « La floraison s’est très bien déroulée avec un bon potentiel à la sortie, la véraison s’est passée dans de très bonnes conditions et les maladies ont été contenues par les fortes températures, il y a aujourd’hui un joli état sanitaire au niveau du feuillage ».

Il y a de quoi être très optimiste car les conditions météorologiques ont été exceptionnelles », Paul Godard de Beaufort, oenologue-conseil à la Chambre d’agriculture de la Gironde.

On dit que le mois d’août fait la qualité du moût et il a été très sec avec des nuits assez fraîches, donc parfait ». Les vendanges devraient débuter début septembre pour les crémants, du 10 au 20 septembre pour les blancs et pas avant début octobre pour les rouges, soit un peu tardivement, mais tout dépendra de la climatologie de l’automne. « Un peu d’eau, quelques jours début septembre, ferait le plus grand bien avant les vendanges », espère-t-il.

ALSACE

Retour à la normale en vue. « Nous attendons une belle récolte, de l’ordre de 1.180.000 hectolitres, qui constituera un retour à la normale après trois années de petites récoltes déficitaires », estime le directeur du Comité interprofessionnel des vins d’Alsace (CIVA), Jean-Louis Vézien.

« Alors que nous avons eu ces dernières années des vendanges précoces, celles-ci devraient commencer à une date plus proche des moyennes historiques, traditionnellement début septembre pour les crémants, et à partir de la mi-septembre pour les vins tranquilles, du fait d’un printemps froid et pluvieux qui a retardé la floraison. L’Alsace a été épargnée cette année par les catastrophes climatiques: ni gel, ni grêle dans le vignoble. Et le mildiou a été maîtrisé, malgré quelques dégâts ici ou là ».

JURA

Des dégâts mais du volume. « Le vignoble du Jura a échappé aux gelées printanières et il a été épargné par la grêle, mais 20 à 25 % des grappes ont disparu à cause du mildiou et l’esca, une maladie qui conduit à la mortalité des pieds de vigne, a également fait des dégâts avec un taux de mortalité des ceps de 5%. Deux cépages, le savagnin, avec lequel on fait le vin jaune, et le trousseau ont été particulièrement touchés », détaille Jean-Charles Tissot, président du Comité interprofessionnel des vins du Jura. Mais malgré ces maladies, il espère une récolte
« globalement supérieure à celle de l’année dernière » (70.000 hectolitres en 2015). Les vendanges jurassiennes débuteront entre le 20 et le 25 septembre.

Les vignobles de la Loire ou la Bourgogne ont par exemple souffert d’un printemps très pluvieux voire de chutes de grêle destructrices.

Share Button

Les perspectives alléchantes du vin au Brésil

le vin au bresil

Le Brésil avec 60000 ha et 2.5 millions d’hectolitres, est le 16ème producteur de vin dans le monde. C’est à partir de 1970 que la viticulture commence à se développer grâce à des entreprises internationales qui importent de grands cépages tels que le chardonnay, le semillon et le cabernet sauvignon.

Au nord de Buenos Air et de l’Uruguay, dans l’Etat de Rio grande do Sul, se trouve la principale région viticole du Brésil avec 39000 ha de vignes. Elle jouit d’un climat tempéré, avec des hivers rigoureux et des étés chauds.

vignoble brésilien

Le Brésil n’a jamais autant consommé de vin, avec une production et des importations en hausse depuis dix ans, révélant une évolution des goûts au pays de la bière et de la caïpirinha.

La consommation de vin au Brésil (200 millions d’habitants) reste basse mais se développe beaucoup depuis ces dernières années. Avec 1,9 litre par an et par personne, on est loin des 60 litres de bière et des 20 litres de cachaça (alcool de canne à sucre avec lequel on prépare la fameuse caïpirinha) consommés chaque année par les Brésiliens.

« Mais la consommation de vin ne cesse de progresser. Aujourd’hui, on ne boit plus seulement pendant les fêtes, mais toute l’année. Et pas de la piquette, du vin de meilleure qualité », assure Andreia Gentilini, directrice de promotion de l’Institut brésilien du vin (Ibravin).
Le vin est typiquement l’un des produits qui attire de plus en plus les membres d’une société en plein développement économique. La classe moyenne se développe et avec elle apparaissent de nouveaux consommateurs, en recherche de produits de haute qualité, créneau dans lequel s’inscrit parfaitement le vin français. Bien qu’étant à l’origine de 20% de la production mondiale de vin, la France ne figure qu’au 5ème rang des exportateurs de vin vers le Brésil, représentant 3,9% des importations effectuées par le Brésil en 2010, une part qui est en baisse, d’après l’Uvibra (Union Brésilienne de Viticulture). Bien loin du trio de tête formé par le Chili (37,2%), l’Argentine (23,9%) et l’Italie (16,8%), dont les vins sont moins chers à la vente et d’un abord plus simple pour la dégustation.

Share Button

Cette semaine, Bordeaux fête le foot, la musique et le vin !

fête du vin à bordeaux

La semaine qui s’ouvre va être particulièrement chargée entre les matchs de l’Euro 2016, la fête de la musique et à partir de jeudi la 10ème fête du vin, avec plus de 500000 visiteurs attendus. On pourra y déguster près de 80 appellations des vins de Bordeaux. L’accès à l’événement est libre et gratuit pour profiter des nombreuses animations dont le village gourmand qui permet de se restaurer avec une offre de produits de la grande région Aquitaine/Limousin/Poitou-Charentes. Ceux qui souhaitent déguster sur les pavillons pourront acheter leur pass dégustation au tarif de 21 euros.

l-affluence-sera-dopee-par-l-euro-2016-de-football_3836737_1000x500

Bonne semaine amis Bordelais !

Share Button

Le plus grand musée du monde consacré au vin ouvre ses portes

la-cite-du-vin-aux-couleurs-or-au-petit-matin-le-29_3500928_800x400

Après 3 ans de travaux, la cité du vin de Bordeaux ouvre ses portes aujourd’hui.

On peut voir dans l’architecture de ce magnifique bâtiment conçu par Anouk Legendre et Nicolas Desmazières, un cep de vigne, le vin tournant dans le verre ou encore les remous de la Garonne.

XVMdf103882-2665-11e6-b54e-dc408ea901d7-805x453

La cité du vin comprends un restaurant panoramique, un bar à vin, un salon de lecture, un auditorium, un belvédère et espace de plus de 3000 m² qui vous permettra de partir à la découverte des cultures et des civilisations du vin.

 

Share Button

Un premier vignoble sur un toit de New York

5810663_e1b57457b4f4e28697ce741d796512d18200249c  Ci6OsyJXAAIQjDz

Une petite exploitation vinicole s’est récemment installée sur un toit de New York, la première du genre, avec l’ambition de sortir son premier cru en 2017. Grâce aux 42 jardinières urbaines installées sur le toit d’un immeuble, dans un quartier industriel du sud de Brooklyn, la jeune société viticole « Rooftop Reds » entend offrir une petite production d’environ 300 bouteilles par an.

une-petite-exploitation-vinicole-installee-sur-un-toit-de-ne_2638323

 

Les vignes qui y sont actuellement plantées sont composées des grands cépages de Bordeaux: Merlot, Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc, Malbec et Petit Verdot. La première récolte est prévue pour cet automne. « Nous avons voulu réinvestir l’espace urbain de manière éco-responsable« , explique à l’AFP l’un des co-fondateurs, Devin Shomaker, pour qui ce vignoble sur un toit « est le premier (du genre) commercialement viable ».

La terre dans laquelle les vignes sont plantées est composée « à 40% de verre recyclé et broyé » ce qui permet d’obtenir des conditions de plantation légères et similaires à celles d’un vignoble traditionnel selon lui. Un système d’évacuation du surplus d’eau des jardinières a aussi été conçu pour nettoyer la terrasse en pierre blanche du toit. Selon M. Shomaker, la réflexion photovoltaïque et la circulation de l’air offrent également de bonnes conditions à la croissance des vignes.

Share Button

Jeux concours spéciale fête des mères

bonne fete maman chai les filles-1

C’est parti! Pour notre jeu concours, où vous avez la possibilité de gagner une box spéciale fête des mères composée de 3 bouteilles.

Pour participer, il vous suffit de « liker » la page chai les filles et de « liker » cet article.
Le concours se déroule du 10.05.2016 au 21.05.2016 inclus.

Trois gagnants seront tirés au sort, aléatoirement le 22.05.2016, et leurs noms seront publiés sur notre page Facebook.

Règlement :

Article 1. :La SARL Fa Dau organise un jeu gratuit sans obligation d’achat sur internet intitulé « Fêtes des mères ». Le Jeu est disponible du 11/05/2016 au 21/05/2016 inclus.

Article 2. La participation au Jeu est ouverte à toute personne physique domiciliée en France métropolitaine disposant d’une connexion à Internet et d’une adresse email valide et âgée de plus de 18 ans.L’Organisatrice se réserve le droit de procéder à toute vérification pour le respect de cette règle, notamment en procédant à la vérification de l’identité et du domicile des participants. Toute personne ne remplissant pas ces conditions ou refusant de les justifier sera exclue du Jeu.

Article 3. La participation au Jeu implique l’entière acceptation du présent règlement.

Article 4. Dotations Les 3 gagnants recevront une box chai les filles constituées de 3 bouteilles, d’une valeur totale de 39.90€. Les dotations ne peuvent faire l’objet d’aucune demande d’échange, de transfert ou de remboursement, total ou partiel, de la part des gagnants. L’Organisatrice se réserve le droit, en cas de survenance d’un événement indépendant de sa volonté, de remplacer à sa discrétion les dotations annoncées par des dotations de valeur équivalente.

Article 5. Tirage au sort
Les gagnants sont désignés suite à un tirage au sort en commun entre les participants du jeu sur
internet et en magasin. Le tirage au sort aura lieu sur le 22 mai 2016.

Article 6. Annonce des résultats
L’annonce des résultats aura lieu sur le 22 mai 2016 Facebook.
Tout gagnant ne pouvant pas être contacté dans un délai de 10 jours verra sa dotation remise en jeu
ou conservée par l’Organisatrice, à la discrétion de cette dernière.

Article 7. Remise des dotations
Les dotations sont remises aux gagnants aux coordonnées électroniques ou postales indiquées par
eux. La remise a lieu dans les 45 jours suivant l’annonce des résultats.
Le Gagnant devra confirmer l’acceptation de son gain dans le 10 jours suivant la réception de l’email
d’annonce de gain, en répondant à l’adresse email expéditrice et en précisant ses coordonnées :
nom, prénom et adresse postale.

Article 8. Données personnelles
Les informations transmises à l’Organisatrice à l’occasion du Jeu feront l’objet d’un traitement
informatique. Tout participant reconnaît que les informations nominatives le concernant seront
recueillies dans les limites nécessaires à la participation au Jeu. Conformément à la loi n° 78-17 du 6
janvier 1978, les participants disposent d’un droit d’accès et de rectification aux informations les
concernant, en contactant l’Organisatrice à l’Adresse du Jeu.
Tout gagnant autorise l’Organisatrice à utiliser lors de l’annonce des résultats et à titre publicitaire ou
de relations publiques ses nom et prénom sans que cela ne lui confère aucune rémunération, aucun
droit ou aucun avantage quelconque, autre que l’attribution de la dotation

 

Share Button

10ème édition du concours mondial Feminalise

10ème édition du concours mondial Feminalise

Événement organisé le 14 avr. 2016

Féminalise

Des vins et des dégustatrices de tous les continents, de Beaune à Vinexpo Hong Kong.

Le concours Féminalise se base sur le concept original d’un concours de vins exclusivement dégustés par les femmes.

Le système de dégustation est unique. Chaque vin est dégusté par 3 femmes placées à des tables éloignées et noté sur une fiche comprenant 39 points de contrôle. C’est une dégustation qui ne laisse rien au hasard : chacune déguste un vin différent de sa voisine. Ni commentaire, ni influence ne sont possibles.

Le concours a lieu chaque année en avril à Beaune, en France et attribue les médailles Féminalise Or, Argent ou Bronze. Les dernières sessions avaient réuni plus de 700 dégustatrices toutes professionnelles de la filière vin ou œnophiles averties pour déguster une moyenne de 4.000 vins de France. vous avez la possibilité de vous inscrire à ce concours jusqu’au au 27 février 2016.

Mondialisé en 2015, le concours s’ouvre en 2016 aux VDF et vins de table étrangers. La présidente d’Honneur 2016 sera Ludivine Griveau, Régisseur du Domaine des Hospices de Beaune. De plus les vins primés auront la possibilité d’être dégustés à Vinexpo Hong Kong le 25 mai 2016.

Les résultats seront dévoilés dès le 19 avril 2016.

Informations pratiques :
  • Date : 14 avril 2016
    Lieu : Palais des Congès, 19 Avenue Charles de Gaulle – 21200 Beaune

 

www.feminalise.com

Share Button