Le marché du vin en France

Suite à une étude VINEXPO, voici quelques chiffres sur le marché du vin en France :
les vins en france
En 2014, dans le paysage mondial du vin, la France se situe :
 – 1er pays producteur mondial de vin
- 1er pays consommateur de vin rosé en volume
- 1er pays consommateur de vin rouge en volume
- 2ème pays consommateur en volume (derrière les Etats-Unis et avant l’Italie)
- 2ème pays consommateur par personne (derrière l’Italie et avant la Suisse)
- 2ème pays pour le chiffre d’affaires réalisé par la vente devins tranquilles (derrière les Etats-Unis et avant le Royaume-Uni)
- 2ème pays exportateur en volume (derrière l’Italie et avant l’Espagne)

Selon un sondage CSA pour Direct Matin les Français préfèrent le vin rouge au rosé et au blanc.

Un petit verre. Oui, mais lequel ? Alors que le salon Vinexpo ouvre ses portes dimanche à Bordeaux, les Français ont été interrogés sur leurs goûts en matière de vin, dans un sondage CSA réalisé en exclusivité pour Direct Matin.
Résultat, le rouge arrive en tête ; il est le préféré de 38 % de la population. Vin de table par excellence, il est aussi celui «dont l’offre est la plus importante, avec un très grand nombre de cépages», explique Marek Kubista, chargé d’études au Pôle opinion de CSA.
vin_v10-2_0.jpg
Un succès particulièrement marqué auprès des hommes. En effet, près de la moitié d’entre eux en font leur préféré (49 %). Cet attrait est moins présent parmi les femmes : elles ne sont que 28 % à le citer en premier. Des différences sont aussi marquées selon l’âge, puisque le rouge plaît surtout aux plus âgés (53 % des 65 ans et plus, contre 41 % des 35-49 ans, et seulement 16 % des 18-24 ans). «Le vin rouge est le plus difficile à totalement apprécier, il demande un certain temps, une certaine expertise», ajoute Marek Kubista.
Il nécessite un certain budget pour être servi lors de dîners, attirant donc les plus aisés (48 % des cadres contre 27 % des employés). Deuxième élu, le rosé est en tête chez 23 % des sondés. «Moins cher, plus facile à boire et plus festif» selon le spécialiste, il convainc surtout les jeunes (27 % des 18-24 ans, contre 18 % des 65 ans et plus). Enfin, le vin blanc a aussi ses amateurs (20 % des sondés). Les femmes notamment, (25 % contre 15 % des hommes), qui apprécient son aspect léger, et les 25-34 ans (29 %), en quête de nouveaux goûts.
Dernier enseignement de cette étude, le goût des Français en matière de vin n’est pas exempt d’une pointe de chauvinisme. Le rouge est ainsi donné vainqueur en Aquitaine (43 %) et en Bourgogne (41 %), le rosé en Paca (36 %), et le blanc en Alsace (30 %).

Comment refroidir rapidement un vin

Comment refroidir rapidement un vin

Un vin servi trop chaud, c’est un vin qui donnera une sensation de lourdeur, qui aura perdu la vivacité et la fraîcheur de ses arômes. Dans l’idéal, tous les vins seraient conservés à une température basse (autour de 13°C), et portés à température de service lentement, à partir de la veille ou de quelques heures avant la dégustation. Mais dans la réalité, on a parfois besoin de leur donner un petit coup de frais rapide.

Voici 3 méthodes qui ont fait leurs preuves, et devraient vous permettre de rafraîchir tout vin efficacement, quelque soit la situation dans laquelle vous vous trouvez :

1. Le seau à glaçons version 3.0

Mettre la bouteille dans un seau rempli de glaçons, a priori tout le monde y pense. Mais ça reste un peu lent et peu optimal. La version 2.0 de cette technique, c’est d’ajouter de l’eau aux glaçons : contrairement aux glaçons, l’eau sera en contact avec la totalité de la surface de la bouteille, et refroidira ainsi plus rapidement le vin.

La version 3.0, c’est de saler l’eau. L’eau salée a une plus grande inertie thermique : elle restera donc froide plus longtemps, et aura un plus grand « pouvoir refroidissant » sur la bouteille de vin. Testée et approuvée, voilà une astuce qui ne coûte pas cher !

2. Refroidissement express au congélateur

Si vous êtes vraiment pressé, il y a plus efficace que mettre la bouteille dans le compartiment froid d’un réfrigérateur ou dans le congélateur. Avant d’y placer la bouteille, enveloppez-la d’un papier absorbant (type essuie-tout) mouillé. Le contact avec cette enveloppe froide permettra d’abaisser la température du vin bien plus rapidement que le simple contact avec l’air froid du congélateur.

Attention : n’y laissez pas non plus la bouteille trop longtemps ! 15 minutes suffisent !

3. Les glaçons qui ne fondent jamais

Enfin, il est probable que mettre un ou plusieurs glaçons dans votre verre vous ait déjà traversé l’esprit. Voire que vous l’aviez déjà fait ! Problème : les glaçons fondent et diluent votre boisson au fur et à mesure qu’ils la refroidissent.
Pour pallier ce problème, remplacez les glaçons par des raisins congelés !

Conservez un stock de quelques raisins au congélateur, à sortir à l’occasion quand votre vin est trop froid. C’est très efficace, la peau des raisins empêchera la dilution du vin, les raisins ne prennent pas beaucoup de place au congélateur, et en plus ça donnera une petite touche stylée à votre verre !